Haie de cèdre Haie de cèdre Cèdres à haie cultivés Estimation en ligne Service clé en main et libre service intimité 12 mois par année Grossiste en Haies de Cèdre Comment entretenir une haie de cèdre En banlieue de la ville de Québec
Banlieue de Québec
ESTIMATION EN LIGNE
 
Une haie de cèdres c'est :

Un écran d'intimité durant toute l'année
Un fond de verdure à la hauteur désirée
Un excellent brise-vent

Vaste choix de cèdres cultivés en pleine terre, mis en pots à la récolte et classés selon leur hauteur et la densité de leur feuillage.

Les principaux avantages:

Un taux de reprise élevé.
Un choc post-transplantation réduit.
Une haie à la hauteur désirée.
Des cèdres qui peuvent être plantés de mai à octobre.
Des plants habitués aux hivers québécois.
Accueil > Nos cèdres 
Classification de nos cèdres
Nos cèdres cultivés sont classifiés soigneusement en fonction de deux critères objectifs; la densité du feuillage et la hauteur net.





La densité
La densité du feuillage est un critère fondamental qui influence grandement l'apparence d'une nouvelle haie. Nous distinguons trois classes bien distinctes :

Cèdres « CLAIRSEMÉS »

Ces plants sont peu branchus de sorte que l'on peut en apercevoir facilement le tronc. Ce sont souvent des plants qui n'ont pas été taillés, ont eu des branches brisées ou encore ont poussé dans un sol moins fertile.
Cèdres « MOYENS »

Ces cèdres sont plus touffus et plus larges que les précédents. Généralement, ils ont un côté moins beau où on peut apercevoir le tronc. Cette catégorie de plants est la plus employée pour faire des haies puisque les petits défauts ne sont pas très visibles quand on prend soin de bien placer les plants lors de la plantation de la haie.
Cèdres « TRÈS TOUFFUS »

Ces cèdres présentent un feuillage très dense sur tous les côtés. Ils permettent d'établir rapidement une haie dense dans les endroits plus exposés à la vue. La qualité du feuillage de ce type de plant témoigne aussi d'un bon développement racinaire. La combinaison de ces deux caractéristiques est un gage de bonne reprise des plants et d'une croissance rapide de la nouvelle haie.
La hauteur

La hauteur des plants est un autre critère fondamental. Nous offrons des plants dans plusieurs classes de hauteur, allant de trois pieds jusqu'à huit ou neuf pieds. Notez que nous calculons toujours la «hauteur nette» des plants (comme après la plantation) en ne comptant que la moitié de la nouvelle pousse annuelle.

Notez que la largeur des plants est aussi un élément à considérer parce que cela influence le nombre de plants qui seront nécessaires pour établir une haie touffue. La largeur d'un plant devrait toujours être évaluée à la mi-hauteur d'un plant.



Cèdre à haie


Le « cèdre blanc » et le « cèdre noir » sont les deux variétés de cèdres qui sont les plus utilisées au Québec pour établir de belles haies denses et résistantes. Ces deux variétés présentent une bonne croissance en hauteur et en largeur.

Bien qu'elles sont capables de pousser dans les endroits semi-ombragés, elles se développent mieux dans les endroits ensoleillés, sur des sols bien drainés.


Cèdre blanc (thuya occidentalis)
Ce cèdre est répandu à l'état indigène presque partout au Québec. Dans la nature, il atteint une hauteur de 25 mètres. Son feuillage est d'un beau vert clair de juin à septembre puis, il prend une teinte plutôt rousse quand vient l'automne. C'est la variété la plus résistante aux rigueurs de nos hivers.
Cèdre noir (thuya occidentalis var. nigra)
Cette variété est très semblable au cèdre blanc. Elle se distingue principalement par la couleur de son feuillage qui est plus foncé au cours de l'été. Les branches sont un peu plus cassantes sous le poids de la neige épaisse.

Le cèdre noir présente naturellement un feuillage un peu plus dense que le cèdre blanc.

Cèdres pyramidaux Les cèdres pyramidaux sont surtout employés en association avec d'autres végétaux pour former des aménagements diversifiés. Nous produisons trois variétés qui résistent très bien à nos hivers québécois.

Cèdre pyramidal COMPACTA
(thuya occidentalis var. compacta)

Conifère étroit et régulier qui a l'allure d'une colonne. Branches courtes et érigées formant des ensembles de petits rameaux plats. Feuillage dense vert foncé avec une croissance rapide en hauteur, mais très lente en largeur.

Ce type de cèdre est rarement employé pour former une haie parce qu'il a tendance à garder sa forme cylindrique, même après plusieurs années.


Cèdre pyramidal BRANDON
(thuya occidentalis var. Brandon)

Conifère qui a l'allure d'une colonne, mais qui devient plus large que le Compacta. Son feuillage dense d'un vert moyen résiste très bien à nos hivers rigoureux.

Ce type de cèdre peut être employé pour former une haie dense, dans les endroits où on veut éviter une croissance en largeur trop vigoureuse. Il convient très bien aux terrains de ville aux dimensions restreintes.


Cèdre pyramidal HOLMSTRUP
(thuya occidentalis var. Holmstrup)

Conifère qui a une allure très conique, même sans avoir été taillé. Feuillage dense avec une croissance plus lente que les autres variétés. Ce type de cèdre est rarement employé pour former une haie parce qu'il a tendance à toujours garder sa forme conique, même après plusieurs années. On l'utilise souvent comme spécimen isolé ou en petit groupe. Il présente un bel effet dans les massifs, en association avec d'autres végétaux plus étalés.





Conditions de ventes et garanties.

Vous avez le choix parmi notre inventaire de cèdres en excellente condition.

C'est-à-dire :

Avec un feuillage bien vert,
Des racines bien développées,
Mis en pot soigneusement et conservés humides.


Lors de la plantation d'une haie de cèdres, le taux de survie des plants dépend grandement de la qualité de la mise en terre. C'est donc dire que la personne qui se charge de la plantation doit accepter la responsabilité de respecter soigneusement toutes les instructions de plantation.

Si vous avez un projet qui comporte certaines difficultés et que vous craignez de ne pas pouvoir appliquer toutes nos instructions de plantation, nous vous suggérons de confier cette tâche à notre équipe d'experts.

Pour survivre et bien se développer, les cèdres ont aussi besoin d’un entretien adéquat de la part du propriétaire. On pense ici à un arrosage régulier et modéré, à une fertilisation appropriée et au contrôle des insectes comme la mineuse du cèdre.

Attention à la Mineuse du cèdre

Mineuse du cèdre

Nous observons présentement la présence d’un insecte dans la majorité des haies de cèdres dans la région de Québec. Si vous observez dans vos cèdres l'apparition de plusieurs petits papillons blancs (surtout en fin de journée) vers la mi-juin, cela confirme la présence visible de la mineuse dans votre haie.

Ces papillons veulent aller pondre leurs oeufs dans le nouveau feuillage. Ces oeufs vont éclore plus tard pour donner naissance aux nouvelles larves qui voudront "miner" votre haie. Nous vous suggérons de procéder à une importante opération d’entretien si vous désirez protéger vos cèdres. Pour contrôler les populations de petits papillons blancs, vous devriez appliquer un insecticide de contact (à répéter 3 ou 4 fois) comme le MALATHION ou encore du AMBUSH. Ce sont des insecticides très employés et sécuritaires si on suit bien le mode d'emploi. Vous pouvez vous en procurer dans les gros centres jardin comme Gérard Bourbeau et fils à Charlesbourg, les centres jardin Hamel, Floralies Jouvence etc…. À l'aide d'un applicateur qui se fixe au bout de votre boyau d'arrosage, vous choisissez le dosage approprié puis vous appliquez sur la haie pour bien mouiller le feuillage. Cet insecticide est efficace pendant quelques heures. Il va éliminer les papillons présents dans votre haie au moment de l'application. Malheureusement, il y aura d'autres papillons qui apparaîtront après quelques jours, suite à de nouvelles éclosions ou encore en provenance des terrains environnants. Pour obtenir le meilleur résultat possible, il est suggéré de répéter l'application du MALATHION une fois par semaine entre le 15 juin et le 15 juillet si vous observez encore la présence de papillons.

Cette tâche peu sembler fastidieuse mais demeure assez simple quand on s'y met. C'est une excellente façon de réduire l'infestation pour sauver le plus possible le nouveau feuillage. Il sera aussi important de bien fertiliser la haie au début de juillet (pas plus tard que le 15 juillet).

Bonne chance.